Jean Denis Gröll

Architecte, fondateur

Jean Denis Gröll est diplômé architecte en 1969, à l’âge de 24 ans. N’ayant pas de réseau professionnel, il se lance dans la construction de maisons individuelles, secteur que les architectes boudaient à l’époque. Il crée « les résidences dauphinoises » avec un maçon, puis réalise de nombreuses maisons en « auto-climatisation » en partie enterrées pour la fraîcheur l’été et ouvertes au sud pour les apports solaires

En 1990, il fonde l’Atelier Gröll qui réalise des maisons « clefs en mains » et des opérations de promotion immobilière car il maîtrise bien les techniques et les prix. Il réalisera autour de 1 000 maisons.

Depuis 2009 il est à la retraite, ses quatre enfants ont pris la suite.

Mais il n’a pas lâché le crayon, et il peint : des tableaux de toutes sortes, aquarelles, acryliques, dessins à l’encre ; des compositions figuratives inspirées de rêves ; des paysages…

Il écrit aussi : ses histoires d’enfance lorsqu’il construisait des cabanes dans le parc familial du « Clos de Lavalonne » à Sassenage et des avions en bois qu’il faisait voler comme des balançoires ; sur son premier métier de ferrailleur et de fondeur de sculptures en plomb.

Qui est-il en somme ? Un créateur, un artiste. Neveu d’Henriette Gröll, le peintre dauphinois reconnu, petit-fils de Rob D’ac, dessinateur publicitaire inspiré. Il est à la fois un ingénieur et un poète, un créateur libre. Que de merveilleux souvenirs.

Son moteur : persévérance et ténacité.

Ses bonnes vibrations : l’art et l’écriture, pour leur poésie, avec des couleurs inspirées de ses voyages.