Roland Albertin

Chargé de développement

En 2014, Roland a été mandaté par Fabrice Gröll pour mettre en place les Contrats de Construction de Maisons Individuelles (CCMI).

Cette mission de développement (et cette part d’initiative) a tout de suite collé à la peau de ce self made man, qui est tombé dans le (grand) bain de la maison individuelle à 25 ans et n’en est plus jamais ressorti.

L’autodidacte, fils de commerçants, entré très tôt dans la vie active, a (bien) roulé sa bosse en travaillant au fil de sa carrière pour trois entreprises de construction lui confiant à chaque fois plus de responsabilités et allant jusqu’à lui donner carte blanche pour créer un service de maisons individuelles.

Dix-sept ans plus tard, il hérite même d’une casquette de président de la commission déontologie au syndicat des constructeurs de maisons individuelles UNCMI (Union Nationale des Constructeurs de Maisons individuelles).

Ici, dans la structure « Les maisons de l’Atelier Gröll », les particuliers qui rêvent d’une maison découvrent, derrière cet homme chevronné, le goût des autres : « J’aime ces entretiens où le projet est en train de naître, quand les souhaits et les besoins sont confiés, partagés, et débouchent sur un premier croquis, explique-t-il.

Il se tisse alors un lien qui va bien au-delà de la vente d’une maison : l’envie de dessiner leur avenir et de réaliser leur rêve, en faisant tout simplement mon métier… ».

Son moteur : travailler et transmettre.

Sa petite madeleine : le goût du terroir alimenté par les découvertes et la passion de cet épicurien, amateur de viticulture et de saveurs locales (notamment celles de Saint-Marcellin, son « pays » !).