Olivier Gröll

Graphiste

Rentré à 18 ans dans l’entreprise familiale, Olivier Gröll a tracé sa route : autodidacte, formé auprès de son père Jean-Denis Gröll et de son oncle Louis (en réalisation de plans d’exécution, de permis de construire, de maquettes).

Ce passionné de 3D qui avait commencé « en bricolant sur des logiciels de dessin » est passé expert dans l’art de la modélisation : « Elle est organique lorsque l’on parle d’arbres et de végétaux, en mode « hard surface modeling » quand il s’agit de modélisation « mécanique » ou encore en post-processing lorsque l’on améliore l’image via Photoshop », détaille ce pro dont le métier hybride mixe scénographie et mise en scène.

À lui les matériaux, la lumière, les gazons, les toitures, les piscines et autres jardins modélisés

Il « maquille ». Rend la maquette 3D, l’image, « photo-réaliste » – voire l’univers architectural « cinématographique ».

En coulisses, le sien repose sur des bibliothèques (objets ou matériaux) qu’il a patiemment et passionnément étoffé depuis plus de vingt ans : textures, plantes (il en a modélisé plusieurs centaines !), cailloux, objets, personnages… Tout y est. D’où ces maquettes facilitant la projection et l’appropriation.

Et son envie d’aller (encore) plus loin : il vient de créer sa propre société
OG Images spécialisée dans l’infographie ouverte à tous les projets, toutes les envies…

Son moteur : l’indépendance.

Ses bonnes vibrations : La nature, la forêt, la mer et les bateaux mais aussi le dessin, et l’architecture orientée sciences, qu’il s’agisse de fiction (ou pas).