LOÏC COURTOIS

LOÏC COURTOIS

Directeur technique

Fédérer, créer une émulsion, trouver des solutions le passionnent.

« Tout seul, on n’est capable de pas grand chose, mais tous ensemble, on peut réaliser un exploit comme
le Pont de Millau ! », dit Loïc Courtois qui a toujours cru à cette énergie collective et transmet la sienne dans chaque projet. De la conception du projet au suivi de chantier jusqu’à la livraison et la remise des clés au client, le directeur technique d’Atelier Gröll, a les yeux partout ! « En réunion avec les équipes d’ingénierie, nous sommes huit autour de la table… et parfois jusqu’à 25 en réunion de chantier !

Chaque projet est une histoire d’équipe, d’ambiance, de cohésion à donner et de solutions à trouver », dit celui dont la fonction ressemble à celle d’un chef d’orchestre.

Son expérience acquise en tant qu’assistant maître d’ouvrage, responsable technique, conducteur de travaux principal ou conducteur travaux gros œuvre (tout jeune, en contrat d’alternance) et son background technique (DUT génie civil et diplôme d’études de technicien supérieur — DETS — à Égletons) ont forgé son goût du terrain, du détail technique et de l’humain qu’il met, depuis plus de 25 ans, au service des métiers de la construction, de la maîtrise d’ouvrage et de l’immobilier. Il en possède le réseau, connaît les rouages, comme l’importance que revêt le triptyque coût-qualité-délais.

« Rien ne prend le dessus », souligne celui dont l’enfance dans le Loire et Cher, près des Châteaux de la Loire, conçoit chaque bâtiment comme une histoire. Une aventure humaine…

Son moteur : son fils Robin.

Ses bonnes vibrations : l’aviation, une seconde nature pour Loïc qui rêvait, tout jeune, d’être pilote de chasse ou pilote professionnel, et voit son rêve d’Icare stoppé net à cause d’un tympan perforé. Qu’à cela ne tienne. Pilote de vol à voile à 16 ans, il vole toujours et encore pour « l’évasion » que lui procure son ULM, nécessitant écoute de soi, rigueur et intuition…